Actualités

Dunkerque : le trafic 2016 se redresse

En dépassant les 46,7 millions de tonnes, Le port de Dunkerque, 3ième port français de commerce derrière Marseille et Le Havre, voit son trafic annuel 2016 se positionner à la hausse par rapport à 2015 (+ 0,3%). Les seuls conteneurs pleins augmentent de 7% pour 221 196 EVP, confirmant l’intérêt de Dunkerque comme première escale d’import Europe.

Container vessel in operation : Load - Unload of a container vessel

Le Grand Port maritime de Dunkerque vient de rendre publics les chiffres du trafic qu’il a enregistré en 2016. Il augmente de 0,3 % par rapport à 2015, soit un total de 46,7 millions de tonnes, malgré le ralentissement de l’activité d’ArcelorMittal et du site pétrochimique Versalis l’an passé, et la fermeture de SRD (Société de la Raffinerie de Dunkerque).

"C'est une année plutôt positive, avec une augmentation du trafic certes mesurée mais avec un certain nombre de records, notamment dans le domaine du conteneur où on réalise +7%", a déclaré Stéphane Raison, président du directoire de Dunkerque port, à l'occasion d'une conférence de presse à Lille.
"Ce trafic vient de la confiance d'un certain nombre de chargeurs, Gérard Mulliez (fondateur d'Auchan) ou d'autres enseignes comme Castorama ou Roquette, qui font confiance au port et qui ont décidé en 2016 de mettre le paquet en disant il faut passer par Dunkerque", a-t-il ajouté.

Le trafic des conteneurs et le report modal battent des records

Les marchandises diverses ont bien résisté avec une légère baisse de 1% pour un tonnage de 20,3 MT. En 2015, le trafic transmanche avait été exceptionnel à 16,25 MT, avec une croissance de 17%. Le trafic 2016 confirme néanmoins les résultats de 2015 en atteignant 16 MT, en léger repli de 2%.

Grâce à l’appui des grands chargeurs régionaux, et à la compagnie maritime CMA CGM, le trafic conteneurs progresse largement avec un nouveau record de 341 041 EVP (+7%), pour 3,15 millions de tonnes (+4%). Les seuls conteneurs pleins augmentent de 7% pour 221 196 EVP, confirmant l’intérêt de Dunkerque comme première escale d’import Europe.

En 2016, la part des modes alternatifs, le fluvial et le ferroviaire, atteint 11%, en augmentation de 4 points par rapport à 2015.
• Le fluvial affiche un peu plus de 20 000 EVP avec une part modale passant de 4 à 7%.
• Le ferroviaire approche quant à lui les 10 000 EVP avec une part modale qui gagne 1 point à 4%.

En 2017, le port de Dunkerque doit par ailleurs mener des travaux d'extension d'un quai "qui va permettre d'accueillir les plus grands navires du monde", a indiqué M. Raison, précisant que le montant de cet investissement se chiffrait à 61 millions d'euros sur les deux prochaines années. En tout, 6.210 navires sont entrés ans le port en 2016.

A propos de Dunkerque Port :

9ème port du Range Manche et mer du Nord, 3ème port français, le port de Dunkerque s’illustre sur de nombreux segments :
• 1er port à passagers d’Europe (Axe Calais-Dunkerque) ;
• 1er ensemble portuaire français (trafic de plus de 90 MT sur Calais-Dunkerque) ;
• 1er pôle énergétique français
• 1er terminal GNL
• 1er port d’importation de fruits et légumes en conteneurs
• 1er port français d’importation de minerais et de charbon
• 1er port ferroviaire français
• 1er port fluvial régional
• 3ème port français pour le trafic de céréales.

Dunkerque- Port est également un Port durable. Dunkerque-Port est le Port de commerce de la nouvelle Région Hauts de France, 1ère région agricole de France, première région pour l’industrie ferroviaire, première région pour l’industrie automobile.
Trafic 2016 : 46,7 millions de tonnes.